Matières organiques

Qu’est-ce que la collecte des matières organiques?

La collecte des matières organiques consiste à trier à la source et à récupérer les résidus de table et les résidus verts afin de les détourner des sites d’enfouissement. Avec l’aide de la population, la Municipalité espère ainsi réduire la quantité de déchets qu’elle génère de 850 tonnes en 2016.

La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles vise à envoyer, dès 2020, vers les sites d’enfouissement une seule matière résiduelle au Québec, le résidu ultime (matière non recyclable et non valorisable).

Objectifs municipaux

L’objectif de la Municipalité étant de réduire de 21 % (500 tonnes) sa quantité de déchets enfouis en 2015, la fréquence des collectes des ordures ménagères sera donc considérablement réduite dès l’implantation de la collecte des matières organiques en avril.

Infos collecte

Depuis le 1er avril 2015 – date de l’entrée en vigueur de la collecte des matières organiques sur le territoire joséphois, le nombre de collectes des ordures ménagères a été réduit de moitié. Ces matières sont ainsi ramassées un jeudi sur deux, en alternance avec les matières recyclables.

Consultez le calendrier 2016 des collectes.

Fréquence des collectes

Les matières organiques, placées dans le bac brun prévu à cet effet, sont ramassées:

  • 1 fois par semaine du mois d’avril au mois de novembre inclusivement;
  • 2 fois par mois en décembre;
  • 1 fois par mois de janvier à mars inclusivement.

Déposez vos matières en bordure de route après 18 h la veille de la collecte ou avant 7 h le matin même. Notez qu’AUCUN sac de plastique ne sera accepté (incluant les sacs biodégradables et compostables).

La Municipalité fournit gratuitement un bac roulant de 240 L par unité d’habitation. Il est toutefois possible de vous procurer un second bac ($). Pour plus d’informations, contactez le Service des travaux publics. Les bacs bruns étant liés aux adresses, ces derniers doivent donc être laissés sur place lors d'un déménagement.

ATTENTION! Les bacs bruns sont la propriété de la Municipalité. Il est ainsi STRICTEMENT défendu de modifier leur aspect ou encore de les utiliser pour placer des matières non-compostables.

Qu’est-ce qui va dans le bac brun ?

Trouvez la réponse dans le document Aide-mémoire.

Pour plus d'informations, vous pouvez également consulter le Guide Le bac brun j’embarque! ou encore le dépliant fourni aux citoyens dans la trousse de départ.

Matières refusées

  • TOUS les sacs de plastique, même biodégradables et compostables;
  • Résidus domestiques dangereux
  • Contenants et emballages de carton ciré ou de matériaux composites (plastique et aluminium)
  • Roches, gravier et bois traité, peint ou teint;
  • TOUT objet électronique, même très petit;
  • Couches et produits sanitaires (soie dentaire, cure-oreille, serviettes hygiéniques, etc.);
  • Animaux morts;
  • Sacs d’aspirateur et leur contenu;
  • Médicaments et déchets biomédicaux;
  • Chandelles;
  • Matières recyclables: plastique, verre, métaux et textiles.

Qu’arrive-t-il avec les matières organiques collectées?

Le contenu des bacs bruns est acheminé au site de compostage de Mironor à Brownsburg-Chatham. À leur arrivée, les matières organiques sont déposées sur une plate-forme où elles sont mélangées à des résidus de bois et des feuilles mortes puis disposées en andains. Comme ces matières ne sont pas triées, il est important de placer uniquement des matières compostables dans le bac brun.

Les micro-organismes qui décomposent ensuite les matières produisent une chaleur intense été comme hiver. La chaleur se dégage lors des opérations de retournement des andains effectuées périodiquement pendant plusieurs semaines afin d’optimiser les conditions de compostage, ce qui contribue à obtenir, après plusieurs mois, un compost stabilisé, de qualité et inodore.

Visionnez les étapes du procédé de compostage de Mironor.

Autres informations utiles